La construction et le raccordement

La construction et l’assemblage

Les flotteurs seront d’abord construits à terre dans le chantier naval d’Eiffage Métal à Fos-sur-Mer puis ils seront équipés des différents éléments des éoliennes, assemblés depuis le quai, avant que l’ensemble soit acheminé en mer. Cette opération se déroulera sur la commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône, au quai Gloria, en Darse 3 des bassins Ouest du Grand Port Maritime.

Des études techniques et le travail de concertation avec le comité de liaison, les collectivités locales, le GPMM, les opérateurs locaux et les Port-Saint-Louisiens ont permis de confirmer l’intérêt de ce site. Si des travaux de génie civil seront nécessaires pour le rendre compatible avec les charges dont il est question, il dispose en effet d’un quai déjà aménagé et d’un terre-plein d’une dimension adaptée. Son tirant d’eau permet d’accueillir le flotteur, qui est ensuite amarré pour recevoir les éléments de l’éolienne. Le quai se trouve par ailleurs à l’écart du trafic maritime principal, ce qui limite ainsi les risques d’interférences.

Le raccordement électrique

La production d’électricité sera injectée sur le réseau de transport d’électricité national via un câble de raccordement long d’environ 30 km au total, dont 19 km en mer.

Réseau de Transport d’Electricité (RTE), entreprise gestionnaire du réseau public de transport d’électricité français, est le maître d’ouvrage de la liaison électrique maritime et terrestre entre le parc pilote en mer et le poste électrique existant de Port-Saint-Louis-du-Rhône et confie à la SAS Provence Grand Large la mission de fournir et d’installer les câbles terrestre et maritimes dans le cadre d’un contrat de délégation de maîtrise d’ouvrage, une première en France. Une fois la ligne ainsi réalisée, la mission de RTE est de prendre en charge l’énergie produite par les éoliennes et de l’acheminer jusqu’aux zones de consommation, à terre, pendant toute la durée d’exploitation des éoliennes.

Après un parcours d’environ 19 km en mer, le câble sous-marin rejoindra la terre au niveau de la plage Napoléon. Il empruntera ensuite sur environ 9 km les infrastructures routières existantes. Le câble sera entièrement enfoui, notamment sous la route Napoléon. Ensuite, il franchira le canal Saint-Louis avant d’arriver sous une ancienne zone industrielle et se raccordera au poste électrique à la sortie de la commune. La liaison électrique sera enterrée et donc totalement invisible.

Par ailleurs, ce tracé de raccordement a fait l’objet de deux phases de concertation successives. Le raccordement au poste de Port-Saint-Louis-du-Rhône présente notamment l’avantage d’être le plus proche des éoliennes, d’être relié à la plage par des voiries existantes et de disposer d’une capacité suffisante. De plus, vue les fortes consommations électriques du secteur la totalité de l’énergie produite sera consommée dans les environs immédiats.

Pour plus d’informations : www.rte-france.com/

La liaison sous-marine

La liaison sous-marine est constituée d’un câble d’un diamètre d’environ 12 cm, d’un poids de 20 à 30 kg par mètre linéaire. Elle sera ensouillée à une profondeur d’environ 1,50 m.