Le tracé de raccordement électrique

Entre 2011 et 2014, le travail de concertation réalisé par les équipes de Provence Grand Large avait identifié un premier tracé pour le raccordement électrique. En 2016, RTE, gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité, a été chargé par EDF EN de procéder au raccordement entre le parc pilote et le réseau électrique existant. En raison de son statut d’opérateur public, RTE a des obligations spécifiques qui nécessitent de relancer une nouvelle phase de concertation sur le tracé du câble, selon un processus bien cadré, appelé concertation "Fontaine".

Le processus de concertation

La concertation menée par RTE pour identifier le meilleur corridor de passage du câble de raccordement électrique sous-marin et terrestre est placée sous l’égide du Préfet des Bouches du Rhône. Elle réunit l’ensemble des parties prenantes : élus, services de l’Etat, usagers de la mer, représentants socio-professionnels et associatifs.

Dans un premier temps, l’objectif de cette concertation est d’aboutir à la validation des limites de l’aire d’étude dans laquelle le projet sera étudié. Dans un second temps, elle doit définir un corridor de passage qui présente le moindre impact pour l’environnement naturel, humain et socio-économique : le fuseau de moindre impact. Ensuite, à l'intérieur de ce fuseau de moindre impact, un tracé de raccordement de Déclaration d'Utilité Publique doit être proposé par RTE. RTE a souhaité le présenter aussi au public dès maintenant, pour consultation. Vous retrouverez les avancées des réflexions ci-après.

 

Les trois fuseaux identifiés au départ


Trois corridors ou fuseaux possibles ont été identifiés pour acheminer l’énergie produite par les éoliennes jusqu’au poste électrique RTE de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Ce dernier est le poste le plus proche du parc éolien et il dispose de suffisamment de capacité pour accueillir le projet.

L’un des fuseaux s’appuie sur un tracé remontant l’embouchure du Rhône, un autre contourne le they de la Gracieuse. Un troisième fuseau, qui apparaît être celui de moindre impact, vise un atterrage au niveau de la plage Napoléon et un cheminement s’appuyant sur les routes existantes. Il englobe le tracé concerté par Provence Grand Large dans le cadre du projet initial.

Le 15 mars 2017, ces trois fuseaux ont été soumis aux élus, aux services de l’Etat, aux représentants socio-économiques, aux usagers de la mer, aux professionnels et aux plaisanciers ainsi qu’aux associations environnementales dans le cadre de la concertation.

 

Les trois fuseaux de raccordement électrique identifiés
Les trois fuseaux de raccordement électrique identifiés
Crédits : RTE, BRLI

 

Un consensus général autour de l'un de ces fuseaux et un tracé de raccordement proposé en conséquence

Lors de la réunion du 15 mars 2017, un consensus général s'est orienté vers le fuseau dit du "Centre", en vert sur la carte ci-dessus. C'est celui qui, après études et consultation des parties prenantes du territoire, qui est identifié comme le plus favorable. Il a donc été retenu par RTE.

A l'intérieur de celui-ci, un tracé est désormais proposé.

Carte raccordement électrique éolien flottant

Après avoir parcouru 18km en mer depuis le parc éolien, il prévoit un atterrage du câble sous-marin au niveau de la plage Napoléon. A partir de celle-ci traversée en souterrain, le cheminement du câble terrestre présente l'avantage d'emprunter sur près de 9 km des infrastructures existantes jusqu'au poste électrique RTE localisé à l'Est de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Empruntant la route Naopléon, le câble sera entièrement enfoui sous la chaussée existante, en privilégiant la piste cyclable afin de réduire l'impact sur la circulation lors des travaux.

Pour éviter les zones d'habitations, il traversera ensuite la zone du Mazet en passant par la route du Carteau pour rejoindre l'avenue de la 1ère DFL. Ici encore un enfouissement du câble sous la piste cyclable, sera privilégié. Le câble franchira ensuite le canal Saint Louis en forage dirigé puis une ancienne voie ferrée avant d'arriver sous une friche industrielle, le terrain "Shell". Il traversera ensuite un canal de drainage et passera sous la voie ferrée du GPMM avant de suivre l'avenue de la mer jusqu'à l'emplacement du poste électrique RTE.

Vos remarques et points d'attention éventuels nous intéressent. RDV ici !

 

Plus d’informations sur : www.rte-france.com/projet-fos