Enjeux locaux

Dès son origine, le projet Provence Grand Large a été conçu de manière à intégrer les enjeux locaux et l’environnement local.

Prendre en compte l’environnement local

De très nombreuses études, expertises et campagnes en mer ont été réalisées afin de caractériser le site d’implantation, d’en déterminer les principaux enjeux et d’évaluer les effets prévisibles du projet sur les milieux. Tout au long de sa conception, l’équipe projet a intégré des décisions permettant d’éviter et de réduire significativement voire supprimer les impacts du projet.

De plus, s’agissant d’un projet pilote destiné à mener un retour d’expérience global, l’équipe projet a souhaité aller au-delà de la réglementation en la matière avec en particulier la mise en place d’un Comité Scientifique dès 2014. Ouvert à l’ensemble des experts et spécialistes du domaine, ce comité est destiné à échanger sur les mesures de suivi environnemental pertinentes dans le domaine de l’avifaune et de la faune marine notamment.

Les suivis réalisés concernent notamment les fonds sédimentaires, la ressource halieutique, le bruit sous-marin ambiant, la présence de mammifères marins et les principales espèces d’oiseaux, etc.

Depuis l’enquête publique, une série de nouvelles mesures ont été proposées par EDF Renouvelables et intégrées dans les autorisations, visant à faire de Provence Grand Large un projet exemplaire en matière de protection de la biodiversité, et de l’avifaune en particulier.

 

Les 3 éoliennes seront toutes équipées d’un ensemble de caméras à hautes performances qui permettront de suivre les espèces qui passeront à proximité des machines, de jour comme de nuit, et seront couplées à des dispositifs d’effarouchement afin de les faire s’éloigner, si besoin était. Habituellement utilisé pour l’éolien terrestre, un tel dispositif représente une première mondiale pour l’éolien en mer.

Ces suivis par caméras s’ajouteront à des suivis visuels plus classiques, à grande échelle, par avion, et à échelle plus rapprochée, par bateau (ces dernières ayant été déjà préconisées par le comité scientifique dès l’origine).

En outre, EDF Renouvelables s’est engagé à participer à un grand programme de recherche sur l’amélioration des connaissances sur les effets de l’éolien flottant. Ce projet, coordonné par le Pôle Mer Méditerranée, a fait l’objet d’une réponse à un appel d’offres de l’ADEME et sera mis en œuvre, s’il est retenu, dès 2019 (voir à ce sujet le communiqué de presse publié)

A terme, et profitant de leur implantation en pleine mer, les 3 éoliennes flottantes pourront ainsi servir de support à des matériel de mesures spécifiques dont les scientifiques auront besoin pour améliorer leur connaissance de l’environnement marin, au large.

Enfin, EDF Renouvelables a proposé de contribuer à un fonds de préservation de l’avifaune, qui permettra de financer les actions des acteurs associatifs, scientifiques et des gestionnaires de réserves naturelles.

Schéma de principe du projet Provence Grand Large

Prendre en compte les activités existantes

Le projet se situe à plus de 17 km au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône, à l’écart du trafic principal. L’implantation permet notamment la pratique des activités de pêches et de navigation professionnelles comme de plaisance à l’intérieur du parc. Dès 2011, la Préfecture Maritime, le Grand Port Maritime de Marseille, le Comité Régional des Pêches, la Prud’homie de pêche de Martigues et les associations de plaisanciers se sont réunis avec l’équipe projet afin d’identifier une localisation compatible avec les activités existantes. Les mesures de sécurité maritime mises en œuvre (balisage maritime et aérien sur chaque éolienne, émetteur AIS…) garantiront la sécurité des usagers de la mer.

Lorsque le parc sera en activité, le Préfet Maritime de la Méditerranée arrêtera des règles de navigation et d’usages autour des éoliennes et le long du câble les reliant entre elles. L’ensouillement du câble entre le parc et la terre permettra une compatibilité avec toute activité de pêche, chalutage compris.

Les éoliennes pourraient par ailleurs jouer un rôle de Dispositif de Concentration de Poissons ou dit « de réserve » de poissons.  Du côté des activités de tourisme et de loisirs, le développement d’activités d’éco-tourisme industriel liées aux éoliennes pourrait être envisagé.