Réduire nos émissions de CO2 grâce aux énergies renouvelables

Lutter contre le réchauffement climatique passe notamment par le développement des énergies renouvelables. C’est l’un des grands objectifs de Provence Grand Large.

Un impératif : la réduction des émissions de CO2

L’explication du climatologue Jean Jouzel est très claire : « le dernier rapport spécial du GIEC (adopté début octobre 2018) redit l’urgence de changer de mode de développement si nous voulons éviter qu’à long terme le réchauffement lié aux activités humaines ne dépasse pas 2°C par rapport aux conditions pré-industrielles, voire, si possible, 1,5°C. Respecter cet objectif, et au niveau français ceux de la loi de Transition Energetique pour la Croissance Verte, requiert que nous nous orientions très rapidement vers une société bas carbone. Dans notre pays, le développement de l’éolien, y compris l’éolien flottant, en sera un élément clé ».

climatologue Jean Jouzel

  • Objectifs (en pourcentage)
  • Trajectoire réelle
Objectifs et trajectoire réelle de développement des énergies renouvelables en France

Source: Syndicat des Energies Renouvelables

Une solution : développer les énergies renouvelables

La France s’est fixé pour objectif de porter la part des énergies renouvelables à 40 % de la consommation électrique d’ici à 2030. En 2018, la production électrique nationale provenait pour 71,7% du nucléaire, pour 12,4% de l’hydraulique, pour 7,2% des combustibles fossiles, et pour 8,8% des énergies renouvelables.

Augmenter la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables permet d’accroître la diversification des ressources et donc la diversification du mix énergétique français.

L’éolien en mer contribuera à atteindre l’ambitieux objectif fixé, notamment grâce au développement de projets éoliens posés et flottants au large des côtes françaises.

Une innovation prometteuse : l’éolien flottant

Parmi les innovations les plus prometteuses dans le domaine des énergies marines renouvelables, l’éolien en mer flottant fait figure de solution d’avenir pour élargir le périmètre d’implantation des parcs éoliens en mer. En complément des solutions classiques, posées sur le fond marin, l’éolien en mer flottant permet l’installation de projets sur des zones de grandes profondeurs, plus loin des côtes ou sur des zones plus ventées.

L’éolien flottant est l’objet de très nombreuses expérimentations, tout particulièrement en France qui fait partie des leaders mondiaux du secteur.

A ce jour, seul un tout petit nombres de parcs pilotes d’éoliennes flottantes ont été mis en opération à ce jour : il s’agit principalement d’un projet de 5 éoliennes d’une capacité totale de 30 MW situées au large de l’Ecosse depuis la fin 2017 et plus récemment d’un ensemble de 3 machines totalisant 25 MW au Nord du Portugal.

Provence Grand Large sera donc l’un des tout premiers projets d’éoliennes flottantes au monde à voir le jour.

Simulation visuelle du projet Provence Grand Large