La concertation sous l’égide de la CNDP

Une nouvelle phase de concertation préalable a eu lieu du 20 mars au 21 avril 2017. Réunissant plus de 150 personnes, cette étape a permis à l’équipe projet de confirmer plusieurs points essentiels du projet et de s’engager pour la suite.

Un dispositif de concertation sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP)

Afin de marquer le début d’une nouvelle phase de concertation, l’équipe projet a pris l’initiative de saisir de manière volontaire la Commission Nationale du Débat Public. L’intérêt d’organiser une concertation préalablement au dépôt de demandes d’autorisation a été confirmé par la CNDP qui a ensuite procédé à la nomination d’un Garant.

Plusieurs points ont été portés au débat : la localisation du parc pilote, le tracé de raccordement, l’identification d’initiatives permettant de favoriser les bénéfices du projet pour le territoire.
Plus de 150 personnes ont participé aux différentes rencontres organisées à cette occasion : 2 réunions publiques, 1 sortie en mer sur site, 1 atelier « bilan et perspectives », 1 rencontre avec les lycéens de Martigues, en sus d’une réunion de concertation spécifiquement dédiée au raccordement électrique organisée courant mars 2017 sous l’égide du Préfet.

Des résultats positifs

Tout au long de cette période de concertation, les habitants ont eu l’occasion d’exprimer leurs remarques concernant le choix de localisation du projet et du tracé de raccordement proposé, de discuter des effets attendus du projet sur l’environnement etc. Ces sujets ont particulièrement intéressé le public : de nombreux échanges ont eu lieu lors des moments dédiés et le contenu du site Internet a été très consulté, avec plus de 650 visites en 1 mois.

Cette phase de concertation a été jugée utile par 95% des participants. Elle a également permis de constater le large consensus dont bénéficie le projet.

Mme Brévan, garante de la concertation nommée par la CNDP : « le climat général de cette concertation m’a surprise, outre l’adhésion très large au projet, la satisfaction du public et des principaux acteurs locaux sur la façon dont avaient été menés les échanges ayant abouti au choix d’implantation des éoliennes flottantes. Un tel satisfecit n’est pas habituel ».

L’enquête publique 

 

L’enquête publique de Provence Grand Large s’est déroulée en septembre et octobre 2018 sur les 4 communes du Golfe de Fos : Port Saint Louis du Rhône, Fos-sur-Mer, Port-de-Bouc et Martigues. La commission d’enquête a donné un avis favorable, après avoir pris connaissance des attentes exprimées et des nouvelles mesures intégrées au projet pour y répondre.

Les prochaines étapes

  • Permettre aux habitants de rester informés et d’échanger avec les maîtres d’ouvrage afin de continuer à faciliter la compréhension du projet (participation à des événements locaux, lettre d’informations etc.)
  • Capitaliser sur le projet pour valoriser les atouts du territoire
  • Conduire les suivis environnementaux prévus dans le cadre du projet et s’engager dans des programmes de recherches plus globaux pour la Méditerranée (notamment sur l’avifaune)
  • Maintenir le Comité de liaison à toutes les étapes du projet