Le calendrier du projet

Depuis 2010, EDF Energies Nouvelles travaille à la conception d’un projet d’éoliennes en mer flottantes. Retenu en 2016 dans le cadre de l’appel d’offres lancé par l’ADEME, le projet a accumulé une large expérience en termes d’études techniques, environnementales et de nombreux retours issus de la concertation locale.

Les étapes passées et celles à venir

2010 :

  • lancement de la conception d’un projet d’éoliennes en mer flottantes par EDF Energies Nouvelles et ses partenaires Technip et Nénuphar
  • lancement des premières consultations et études


2010 : la Commission Européenne lance l’appel à projets NER 300 dédié au déploiement de projets innovants dans le domaine des énergies renouvelables

2011 :

  • le projet Provence Grand Large est présenté à "NER 300"
  • rencontre d'une centaine d'acteurs locaux dans le cadre du processus de concertation et poursuite des études


2012 : le projet Provence Grand Large présenté par EDF Energies Nouvelles et ses partenaires est sélectionné par la Commission Européenne

2012 - 2014 : réalisation d’études techniques et environnementales approfondies.

2013 :

  • élargissement de la concertation par une démarche collective auprès des parties prenantes du territoire permettant de valider la zone d’implantation
  • dépôt des demandes d’autorisations auprès des services de l’Etat


2014 : l’enquête publique aboutit à un avis favorable

2015 :

  • les options technologiques initiales sont remises en question
  • l’ADEME lance un appel à projets pour des fermes pilotes éoliennes flottantes
  • EDF Energies Nouvelles lance deux appels d'offres afin de trouver de nouveaux partenaires


2016 :

  • mars et juillet : sélection des partenaires Siemens et SBM Offshore, pour la fourniture des éoliennes et des flotteurs
  • avril : dépôt du dossier de candidature auprès de l’ADEME
  • 15 novembre : le Gouvernement annonce que le projet est lauréat


2017 :

  • janvier : actualisation des études et lancement d’une nouvelle phase de concertation préalable
  • mi 2017 : dépôt du dossier de demande d’autorisations


2018 :

  • nouvelle enquête publique


2019 : démarrage envisagé des travaux

2020 : mise en service
Durée d’exploitation : 20 ans

Le coût estimatif du projet 

Le coût total du projet – développement, construction, exploitation - est actuellement estimé à 200 millions d’euros environ. Ce coût sera affiné en fonction des études en cours.
Dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), dont l’appel à projets lancé par l’ADEME fait partie, des aides d’Etat devraient être allouées au projet. Leurs modalités et leur montant seront précisés en amont de la réalisation du projet.