La démarche de concertation menée depuis 2011

La concertation autour du projet Provence Grand Large reprend. En amont de la nouvelle enquête publique, qui devrait se dérouler au premier semestre 2018, les maîtres d’ouvrage souhaitent poursuivre la dynamique d’information et de concertation menée depuis l’origine et qui ne s’est jamais interrompue.

Dès les origines du projet, en 2011, un travail de concertation volontariste est entrepris sur le territoire, réunissant de multiples acteurs du territoire (voir ci-dessous).

Aujourd'hui, compte tenu des évolutions du projet, une nouvelle phase de concertation, ouverte à toutes et à tous, et préalable au dépôt du dossier de demande d’autorisations est organisée. Elle a lieu du lundi 20 mars au vendredi 21 avril 2017. Elle a fait l’objet d’une saisine de la Commission Nationale du Débat Public.

 

La concertation aujourd’hui 

Au mois de février 2017, EDF Energies Nouvelles a saisi la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Dès début mars, celle-ci s'est prononcée : elle a confirmé l'intérêt de prévoir un dispositif de concertation préalable, validé les modalités de participation du public proposées et nommé une personne garante de la concertation, neutre et indépendante des maîtres d'ouvrage. Il s'agit de Madame Claude Brévan.

Cette phase de concertation propose au grand public différentes modalités d’information et de participation.

Réunions d’information et d’échanges, visite du site en mer, atelier de travail thématique ainsi que site Internet participatif : l’objectif est de mettre à la disposition du grand public diverses manières de s’informer et participer à la discussion. Cela afin de finaliser ensemble le projet, avant que le dossier soit déposé auprès des administrations compétentes.


Cette concertation permettra de discuter des impacts liés au projet et des mesures envisagées, de faire émerger de nouvelles initiatives intéressantes pour le territoire et de co-construire la suite de la démarche de concertation et d’information locales.

Elle sera également l’occasion pour RTE, désormais maître d’ouvrage du raccordement électrique, de recueillir les avis et propositions au sujet du tracé de raccordement.


Parallèlement à ce travail mené avec le grand public, les modalités de concertation à l’œuvre depuis les débuts du projet se poursuivent. Ainsi, le Comité Scientifique et le Comité de Liaison (voir ci-dessous) continueront leurs échanges avec les maîtres d’ouvrage tout au long de l’année. De même, les groupes de travail initiés lors des précédentes étapes de concertation continueront à se réunir.

L’un d’entre eux se concentre sur la mobilisation des entreprises autour du projet Provence Grand Large, deux autres, issus du Comité Scientifique, étudient les sujets liés à l’avifaune et aux fonds marins.
 

Une démarche de concertation entamée depuis 2011

Dès le début du projet, EDF Energies Nouvelles a entrepris un travail collaboratif avec les acteurs du territoire. Entre 2011 et 2015, de nombreuses occasions de rencontres, d’échanges et de travail ont été mises en œuvre.

En 2011 et 2012, les équipes du projet sont allées à la rencontre des acteurs locaux : une centaine de rendez-vous a été organisée pour identifier les principales attentes vis-à-vis du projet. Ce travail a permis d’engager une concertation adaptée aux besoins exprimés : huit ateliers de travail ont notamment eu lieu en 2013. Ils ont permis, en outre, de valider collectivement la localisation du parc pilote.

En 2014, la démarche s’est poursuivie avec la mise en place d’un Comité de Liaison, d’un Comité Scientifique et la diffusion régulière d’une lettre d’information, la News Projet.

Le Comité Scientifique a constitué deux groupes de travail thématiques pour avancer sur les sujets « avifaune » et « fonds marins ». Les résultats de ces séances de travail ont permis d’enrichir le travail de l’équipe projet.

En 2015, le Comité de Liaison et les groupes de travail issus du Comité Scientifique ont continué à se réunir. Un autre groupe de travail a été jugé nécessaire et s’est constitué autour d’une thématique : mobiliser les entreprises autour de Provence Grand Large.

 

Découvrez des témoignages sur cette démarche de concertation en cliquant ici

 



Plus de 80 personnes étaient présentes lors de la soirée bilan de la démarche menée en 2013 
Crédits : EDF Energies Nouvelles

 

Comité de Liaison et Comité Scientifique, deux instances clés de la démarche de concertation 


Le Comité de Liaison est l’instance permanente de concertation, constituée en 2013.

Il rassemble une vingtaine de personnes volontaires et représentatives du territoire : acteurs associatifs de défense du Golfe de Fos, représentants de la pêche et de la navigation, associations de préservation de l’environnement, représentants du monde de l’économie et des collectivités locales, élus locaux et représentants du domaine portuaire.

Il a vocation à suivre le projet sur la durée, ses actualités, et à coordonner l’ensemble des actions de concertation menées sur le territoire.

 

Créé en 2014, le Comité Scientifique réunit des associations environnementales reconnues et des experts de haut niveau, spécialistes des milieux marins et avifaunes. Il examine les protocoles ainsi que les résultats des suivis environnementaux menés sur le projet.

 



Les membres du Comité de Liaison 
Crédits : EDF Energies Nouvelles

 
Lors d’une réunion du Comité Scientifique
Crédits : EDF Energies Nouvelles